Les coopératives vélos en Europe

La Belgique et l'Union européenne comptent de nombreuses coopératives. Mais qu'en est-il de ce modèle démocratique d’entreprises dans le monde du deux roues ?

Une coopérative, qu'est-ce que c'est ?

Ce qui différencie une société coopérative d'une entreprise « classique », c’est son aspect démocratique : une personne égale une voix. De plus, tous les membres ont un but commun et des valeurs communes. L’objectif premier n’est pas le profit mais de répondre aux aspirations et besoins économiques, culturels et sociaux de ses membres.

Une coopérative pourrait donc se résumer par ces quelques mots : démocratie, solidarité, responsabilité, pérennité, transparence, proximité et services.

Et le vélo là-dedans ?

Une société coopérative vélo peut être une association qui vend des vélos, qui les répare ou même les deux à la fois. On connait déjà en Europe de grandes coopératives comme l'espagnole Orbea, qui fabrique des vélos depuis 1930 et qui connait aujourd’hui une grande notoriété dans le monde de la bicyclette.

Autres exemples :

Et en Belgique alors ?

Vous habitez Bruxelles ? Peut-être avez-vous entendu parler de Velofabrik, une société coopérative qui a vu le jour en juillet 2014 et qui fabrique des vélos simples mais robustes pour arpenter les rues de la ville.

Toutes les infos sur www.velofabrik.be.

Vous connaissez d'autres exemples ? Prévenez-nous !