J'ai électrifié mon Brompton

Pascal, comptable chez Pro Velo et appartenant à la génération 3x20, a fait électrifier son Brompton à l'aide du système e²-pod créé tout récemment par une firme britannique. Révolutionnaire pour toutes les personnes intéressées par l'assistance électrique et qui veulent garder le côté compact du Brompton !

Comment as-tu découvert le système d'assistance électrique “e²-pod “?

Depuis plusieurs mois, je cherchais des informations à propos des E-Brompton. Suite à une discussion avec mon vélociste, celui-ci m'a proposé un test : transformer un de ses vélos Brompton pour qu'il soit muni d'une assistance électrique.

Au printemps dernier, nous nous sommes rendus au salon “SPIN” de Londres où étaient présents, notamment, des revendeurs Brompton. Nous y avons découvert la firme “ARCC Innovations”, qui vient de lancer un tout nouveau système dénommé “e²-pod power”. Apres de multiples négociations, j'ai racheté le Brompton du vélociste bruxellois qui avait pris contact avec la firme anglaise en vue d'effectuer le test pour le transformer.

Comment ça marche ?

C'est un système qui permet d'électrifier n'importe quel vélo à l'aide d'une batterie fixée sur l'avant de la potence moyennant un support adapté.

Pour mon Brompton, j'ai dû élargir la fourche avant pour accueillir une nouvelle roue avec moteur. J'ai par la suite placé sur la potence le système e²-pod. L'avantage, c'est que ce n'est pas irréversible : dès que j'enlève la batterie, le vélo redevient (presque) tout à fait classique !

Quels sont les autres avantages du système ?

Le système e²-pod est très léger. Le roulement du Brompton est vraiment silencieux et agréable, ce qui n'est majoritairement pas le cas pour les autres vélos à assistance électrique. C'est vraiment agréable d'avoir l'assistance électrique en cas de montée (et de vent de face) ou pour les longues distances !

Deux modes sont possibles : il peut être manuel (avec un variateur Bluetooth) ou automatique.

Ce qui est génial, aussi, c'est que le système n'empêche pas le placement d'une sacoche à l'avant. Il suffit de placer la batterie dans une poche et de la connecter au système à l'aide d'un clip.

Quelles sont les caractéristiques de la batterie ?

Marque Bosch, 36V, 4 ou 6 Ampères : ce qui permet une autonomie de ± 40 à 60 km selon l'usage. La batterie est démontable comme le système e²-pod. Avec le système qui pèse moins d'un kilo et demi et la batterie +/- 1,3 kg, l'ensemble pèse moins de 3 kilos. Imbattable sur le marché des vélos à assistance électrique ! En outre, la batterie se recharge en moins d'une heure. La vitesse maximale est de 25 km/h, conformément aux règles du code de la route belge.

Pointes-tu tout de même quelques inconvénients ?

Oui, le coût du rétrofit (autrement dit, de la transformation) : à l'heure actuelle, il faut compter entre 2000 et 2500 euros sans le vélo. En outre, la transformation génère des modifications au niveau de la roue avant et du système d'éclairage électrique du vélo (mais sans souci).

Si on veut se le procurer, comment faire ?

Pour des raisons commerciales et contractuelles, les revendeurs belges de Brompton ne désirent pas s'engager directement avec ARCC. Ils laissent donc le choix aux utilisateurs intéréssés de s'adresser directement à :

  • ARCC INNOVATIONS (Cambridge) : infoatarcc.co.uk ;
  • ou à son partenaire et revendeur BENHAYWARDCYCLES (Cambridge) : infoatbenhaywardcycles.com

Est-ce que c'est la seule solution pour électrifier un vélo pliant ?

Non ! Il existe d'autres systèmes sur le marché britannique, comme le kit électrique +/- identique, moins cher que le système e²-pod. De la marque NANO Electrics Bike, ce kit peut donc être un bon compromis. Attention, cependant, que selon la firme ARCC, le système est moins performant que l'e²-pod...

Sinon, petit scoop : la marque Brompton va proposer en 2017, dans ses “Brompton Junctions Store”, un tout nouveau vélo électrique, encore plus élaboré et compact ! Affaire à suivre...

Plus d'infos ?

Vous voulez en savoir plus sur l'expérience de Pascal ? Transmettez-lui un courriel à pgg.lebrunatskynet.be

Copyright photos : Pascal Lebrun.